Accessibilité







E-Remous

newsletter


Recherche


Partenaires

CR Ile-de-France

CNDS

Fdration Francaise de Cano-Kayak

Kayak féminin : interview de Christine Darchez (OCCS), kayakiste sportive, aventurière, et artiste à ses heures

Article Mis en Ligne le 02-04-2015

Christine DARCHEZ (OCCS) : kayakiste sportive, aventurière et artiste à ses heures

 

Stéphanie Vigier : Christine, tu es une jeune kayakiste engagée et baroudeuse. D’où viens-tu ? Quel est ton parcours canoë-kayak ?  

Christine Darchez : J’ai longtemps pratiqué la course à pied longue distance, le trekking et les marathons. Suite à une blessure en 2008, un collègue de travail (Michel Joly), m’a fait découvrir le canoë-kayak. Inscrite au club de Sevran (93), je pratique la descente, l’eau vive, le slalom et un peu la course en ligne. J’ai passé la pagaie Verte en eau vive et la Bleue en eau calme.

 

SV : Qu’aimes-tu dans ton club ?

CD : A Sevran, nous avons la chance d’avoir un encadrement de qualité dispensé notamment par Béranger et Michel (qui sont de plus, fort sympathiques). Nous avons une bonne dynamique interclubs sur le département (93) : les sorties loisirs sont agréables et multiples, les disciplines variées, l’ambiance est excellente, le matériel est neuf (ou quasi neuf) que ce soit en slalom, en rivière ou en course en ligne.

 SV : Quelles étaient tes motivations pour t’inscrire à une formation fédérale au sein du CRIFCK et passer ton AMFPC ?

CD : Je m’investissais au club et souhaitais pouvoir aider en cas de soucis. Je pratiquais le canoë-kayak en loisir et voulais connaitre mon niveau et m’améliorer. Depuis 2013, ce diplôme me permet d’accueillir et d’amener les gens sur l’eau, de transmettre ma nouvelle passion. 

Mon dernier encadrement sur le petit Morin fût une expérience intéressante et sympathique ; il y a eu une bonne dynamique et une interaction positive avec la personne que j’ai encadrée. 

SV : N’as-tu pas eu envie d’aller plus loin que le loisir en participant à des compétitions ?


CD : En 2014, j’ai participé pour la première fois au Marathon de la Loire sur un bateau de descente plutôt stable. Ce fut une belle expérience : j’ai aimé le parcours et les portages et ai terminé 1ère de ma catégorie.

SV : En juillet 2014, tu as participé à un voyage au Spitzberg co-organisé par les clubs du 93. Comment t'es-tu préparée ? Comment cela s’est passé sur place ? Qu'y avez-vous fait ? 

CD : Physiquement, j’étais bien préparée grâce aux trekkings et aux marches à pied longues distances qui sont deux autres de mes passions. Côté logistique, avec mes onze acolytes kayakistes, nous avons presque tout organisé avant le départ.

Le prestataire nous a accueillis sur place et fourni le matériel : vêtements, kayaks, tentes, cartes,... Notre périple s’est étalé sur dix nuits et la partie navigation en kayak de mer a duré cinq jours. Nous avons réalisé sept bivouacs et deux grandes randonnées à pied entre les glaciers. Entre une belle mer d’huile toute bleue et un temps magnifique, nous avons vécu une grande aventure : nous avons été émerveillés par la neige, les glaciers, les icebergs, l’eau, la faune et la flore. 

Lors des bivouacs, à cause de la présence potentielle d’ours blanc (menace permanente), nous avons monté des gardes à tour de rôle (la nuit). Heureusement, nous n’en avons pas vu. 
Seul le dernier jour fut « compliqué » en raison du froid intense et de la pluie qui ont rendus le rangement difficile.
Pour finir, j’ai rapporté de cette aventure de nombreuses photos, et souvenirs qui m’ont inspirés la réalisation de tableaux.

  

Partager:

Comité Régional d'Île de France de Canoë-kayak - Route de Torcy – 77360 VAIRES SUR MARNE - FRANCE - CNIL n° 755692
Courriel : contact@crifck.fr - Téléphone : 07 69 73 40 39 - Crédit photos et Copyright : CRIFCK / FFCK 2008 -2019
Plan du site - Accessibilité - Mentions légales - Interface d'administration - Webmail - Agence web : Agoraline.fr