CRIFCK: Longue distance - Retour sur une saison d'Ocean Racing

Accessibilité





E-Remous

newsletter


Recherche


Partenaires

Rgion Ile-de-France

Agence National du Sport

Fdration Francaise de Cano-Kayak

Retour sur une saison d'Ocean Racing

Article Mis en Ligne le 28-11-2016

Retour sur une saison d’Ocean Racing

Encore peu connu du grand public et dans le milieu du Canoë Kayak, l’ocean racing se pratique en mer, sur les océans. Il rentre dans les commissions mer et est régis par diverses législations et divisions. C’est la nouvelle version du merathon et le cousin de la sortie en mer en alliant glisse et sensations, avec un dépaysement garanti dans des sites grandioses. Plusieurs formats sont offerts aux pagayeurs : longues distances ou sprints avec départ – arrivée sur la plage. 

Sur chaque sélectif ou course, les pagayeurs se confrontent en direct sur un parcours le pus au portant (vent et vagues dans le dos) possible. Les embarcations sont des kayaks non pontés dit « surfski » avec pagaie double ou des pirogues (polynésienne : va’a, ou hawaïenne : OC) avec pagaie simple. La pratique est monoplace, biplace ou six places en compétition mais aussi trois et quatre places ou bien sept, neuf ou douze places en loisirs. Il faut dans tous les cas se déplacer de surf en surf, utiliser la houle, les vagues pour des longs « guns » et monter en vitesse.

En France, plusieurs animations et compétitions sont proposées tout au long de l’année avec une saison de compétitions s’étalant de janvier à octobre et des championnats de France soit en août ou en octobre. L’ocean racing est pour tout le monde ! Il n’y a pas d’âge minimum ni maximum, le plaisir s’acquiert avec l’expérience mais les sensations sont rapides.

En 2016, plus de 20 compétitions et festivals ont eu lieu en France répartis sur tout le pourtour méditerranéen et atlantique ainsi que sur la manche et dans les CROM principalement en Guadeloupe. En 2017 le circuit s’agrandit avec l’entrée dans la boucle de la Guyane et de la Martinique.

Les pagayeurs les plus chevronnés s’affrontent aussi sur des compétitions et regroupements internationaux entre la mer du Nord et le pacifique en passant par l’ocean indien. Une Equipe de France existe et intègre uniquement des pagayeurs en surfski monoplace. Les pagayeurs en pirogue concourent à l’international aussi. Les championnats d’Europe et du Monde sont ouverts aux compétiteurs par validation de niveau pour les adhérents FFCK hors Equipe de France, ainsi que des courses dans plusieurs pays à travers le monde.  

Le meilleur : le pagayeur au sens marin affirmé qui utilise au mieux les éléments en jouant avec la pente des vagues, les courants.

La région Ile-de-France n’est pas en reste ! Plusieurs clubs forment des pagayeurs aussi bien pour le loisir que pour la compétition, de plus en plus d’adhérent.e.s de clubs franciliens se retrouvent sur l’eau pour pratiquer ensemble dans leurs clubs ou en interclubs et se confrontent sur les compétitions en monoplace, biplace et V6 (pirogue polynésienne 6 places). Plus de 8 clubs franciliens pratiquent le surfski et la pirogue représentant environs 80 à 100 personnes, hommes et femmes. Malheureusement aucun junior ou cadet francilien ne participe encore aux compétitions. Encore peu de femmes osent concourir en Ocean Racing en monoplace, elles sont plus présentes en équipage V6. Cela pourrait s’expliquer par le fait que le matériel est encore rare en Ile-de-France et un peu cher, et que jusqu’à très récemment les embarcations n’étaient pas faites pour les petits gabarits : jeunes et femmes, ou bien cela pourrait être dû au manque d’encadrants spécialisés Ocean Racing dans notre région et aussi au fait que nous n’ayons pas de mer-ocean à portée de mains (minimum 2h  de route au plus près) mais nos sites de pratique tels que la Marne ou la Seine sont adaptés aussi bien aux débutant.es qu’aux confirmé.es et permettent de pouvoir développer certaines compétences et styles de pagayage et d’endurance. Des déplacements « à la mer » sont obligatoires pour progresser et cela pèse aussi dans la balance notamment financière. Tous ces points sont au fur et à mesure levés grâce à l’investissement de certains,  à la volonté de se diversifier des constructeurs d’embarcations  et de se regrouper entre pratiquant.e.s pour mutualiser et réduire certains coûts.

En 2016, sur le territoire francilien ont été pratiqués : le surfski monoplace (SS1) et biplace (SS2), la pirogue polynésienne monoplace (V1) et six places (V6), l’OC monoplace (OC1) et biplace (OC2). Toutes ces pratiques ont été représentées par des francilien.ne.s sélectionné.e.s durant l’année pour concourir aux Championnats de France d’Ocean Racing. Les pagayeurs ont acquis de bons niveaux et les résultats sont bons. Plusieurs podiums ont été conquis par des francilien.e.s en 2016 sur les compétitions dans le nord, l’ouest et le sud de la France ainsi qu’en Guadeloupe. A noter sur les Championnats de France d’Ocean Racing 2016 qui se sont déroulés autour de la Presque Ile de Crozon du 28 au 31 octobre : la médaille de bronze de Michael Fargier (US Métro) dans la catégorie SS1 Vétéran V2 et 3, et, la médaille d'argent de Florent Nowakowski (AS Fontainebleau Avon) en SS2 avec Rémi Pete (Club nautique de Bouchemain). 

 

Résultats Championnats de France Ocean Racing 2016 : 

http://www.ffck.org/ocean-racing/competitions/resultats/

http://www.ffcanoe.asso.fr/mer/merathon/classement/CNP_2016_Crozon_au_2016_11_09.pdf

 

Félicitations à tous les athlètes franciliens pour leurs résultats sur ces Championnats de France :

Frédérique Giraud, Aurélie Jaillet, Stéphanie Vigier, Loic Boireau, Jerome Carrey, Jean Pierre Chamarande, Christian Col, Jean Michel Cwyzk, Baptiste David, Michael Fargier, Eric Foldvari, Sébastien Gaillard, Nicolas Galiay, Florian Guillou, Damien Guiot, Yves Hemmen,  Jean François Mailler, Laurent Macquet, Thierry Monat, Alain Morvan, Florent Nowakowski, Antonin Petry, Irvin Taputuarai, Bertrand Todikromo. 

En 2016 la région Ile-de-France est située à la 9ème place (avec 538,5 points) sur 17 au classement des régions en Ocean Racing grâce à la participation et aux résultats des athlètes franciliens. 

http://www.ffcanoe.asso.fr/mer/merathon/classement/2016ClassementREGIONS.pdf

Nos départements sont bien représentés : http://www.ffcanoe.asso.fr/mer/merathon/classement/2016ClassementDEPARTEMENTS.pdf

A noter la place en N2 du club du BAC-CK : 18eme place sur 95 clubs.

 

La saison 2017 s’annonce sous de bons hospices, les premières compétitions sur le circuit fédéral commencent en Guadeloupe et Martinique en janvier. Puis elles s’enchainent en métropole à partir de mars avec un sélectif à Toulon, puis en avril à Palavas, en mai à Ploudalmezeau, en juin à Bayonne, en juillet à Sainte Marine, plus la Porquerollaise, l’Orofero,  la Heiva’a, la Vendee Va’a, le Challenge Fort Boyard,  et les Championnats de France qui se dérouleront à Cherbourg fin août.

http://www.ffck.org/ocean-racing/competitions/calendrier/

 

Pour essayer : rejoignez-nous dans un des clubs : 

V6 : BAC-CK, RSCC-CK

V1, OC1, OC2 : BAC-CK, Chelles, RSCC-CK, US Metro, TCK

SS1, SS2: AS Fontainebleau Avon, BAC-CK, Neuilly sur Marne, RSCC-CK, US Créteil, US Metro, TCK.

 


Partager:

Comité Régional d'Île de France de Canoë Kayak et Sports de Pagaie - 3 Route de Torcy – 77360 VAIRES SUR MARNE - FRANCE - CNIL n° 755692
Courriel : contact@crifck.fr - Téléphone : 07 69 73 40 39 - Crédit photos et Copyright : CRIFCK / FFCK 2008 -2020
Plan du site - Accessibilité - Mentions légales - Interface d'administration - Webmail - Agence web : Agoraline.fr